Le commandement militaire

Le commandement militaire est l’action de diriger, c’est à dire donner et faire exécuter des ordres, des directives au sein des forces armées.

C’est aussi l’action de décider en vertu de l’autorité détenue par le supérieur hiérarchique de ce que doit faire un subordonné pour mener à bien une mission spécifique.

 

Le commandement militaire repose sur l’esprit de corps et la discipline. Il se caractérise notamment par l’engagement personnel au service de la réussite collective, la solidarité entre les membres d’une même unité d’appartenance et la fierté de servir.

 

La manière de commander dépend de nombreux facteurs entre autres les qualités personnelles (honnêteté, charisme) ou professionnelles (connaissances, expériences).

Il en ressort différents styles de commandement :

 

⁃             Le Commandement autoritaire

Caractérisé par des ordres, des contraintes, de la dictature de la part du leader autoritaire qui se tient à distance de ses subordonnés. Le subordonné n’a pas à réfléchir ou à prendre de décision.

La pression portée sur la troupe dans ce cas fait que les relations entre les différents membres et leurs responsables manquent de confiance et, on peut noter de fois des actes de rébellion ou de défiance.

 

⁃             Le Commandement participatif

Consiste lui à des semi-directives et encouragement des membres du groupe à faire des suggestions, à participer aux discussions et à faire preuve de créativité. On dénote ici des relations plus amicales et plus chaleureuses. L’on se retrouve dans un univers familial. C’est le style le plus employé dans les Marines à cause du rapprochement des membres d’équipage sur les navires.

 

⁃             Le Commandement du laisser faire

Consiste à ne s’impliquer que ponctuellement dans la vie du groupe et à participer au strict minimum aux différentes activités. Ce style correspond à la gestion de spécialistes dans leur domaine.

 

 

Enfin nous dirons que peu importe le style de commandement adopté par le détenteur de l’autorité, l’objectif est l’exécution de la mission. Néanmoins il est du devoir de celui-ci de connaitre les limites et les avantages de chacun d’entre eux pour les utiliser de façon adaptée à la situation.

 

« Commander n’est pas apporter une expertise. C’est écarter le superflu, avoir une vision d’ensemble et assurer l’interaction des différents leviers pour atteindre un objectif. « J’ai le don de simplifier les problèmes » aimait à dire Napoléon. »

Equipe de ComExterne