Séminaire sur le Commandement

THÈME : LE COMMANDEMENT
La journée du 02 mars de l’année 2020, un séminaire sur l’athématique « Le COMMANDEMENT »s’est tenu à l’École Nationale à Vocation régionale (ENVR) de TICA en Guinée Équatoriale, organisé par le Capitaine de Frégate Delannoy, Directeur des Études, dans le cadre de la formation. L’objectif étant d’emmener les Officiers stagiaires issus de quatorze (14)différents pays de l’Afrique à non seulement donner leurs approches aussi diverses et divergentes quelles soient, mais également d’acquérir de nouvelles connaissances sur le sujet, d’autant plus que celui-ci peut apparaitre sous différents aspects selon les domaines d’actions dans lesquels sont engagés voir orientés chacune de leurs Armées.
Le séminaire a duré 04heures et s’est déroulé en trois parties. Tout d’abord, il a été diffusé un film de deux heures intitulé « Hunter Killer » abordant bien évidemment la thématique du commandement, ensuite un brainstorming d’une heure par groupes préalablement constitués sur la base de l’hétérogénéité dans le but d’avoir des avis pluriels selon le pays. Ce sont au total neuf groupes qui ont planché sur la problématique suivante: n’y a-t-il qu’une seule forme de commandement ? Le commandement en opération ; les comportements des subordonnés, la différence, le périmètre et la particularité entre le management et le commandement ;quelles sont les qualités d’un bon chef ? Les qualités attendues d’un bon subordonné ? De bons subordonnés font-ils un bon chef ? Pour être un bon chef, faut-il dépendre de ses subordonnées ? Le commandement en mer diffère-t-il du commandement à terre ? Enfin, chaque groupe a eu droit à 10 minutes pour la restitution de son travail et le feedback des encadreurs avant que le Capitaine de Frégate, Directeur des Études, ne donne son mot de fin.
D’emblée, ce fut une journée riche en culture pour des officiers de marine, futurs commandants d’unité, car une chose est d’apprendre la navigation, une autre d’exercer le commandement.
Ce qui est à retenir sur les travaux présentés par les officiers stagiaires,c’est que d’une part, le commandement peut être défini comme le processus par lequel une volonté s’impose à d’autres, par l’action ou sur ordre de celui qui l’exerce. D’autre part,c’est aussi le fait de prévoir, de décider, d’ordonner et de s’assurer qu’au niveau de l’exécution il y ait un sens. Dans ce sens la meilleure forme de commandement se reconnait ainsi par la transposition d’une volonté. C’est à ce propos que Maréchal Foch disait : « le chef c’est celui qui a le don de faire passer l’énergie suprême qui l’anime dans les masses d’hommes qui sont ses armes ».

EV1 VONITIANTSOA Henri Anglesio Daniel

Et

EV1 ACHI Paterne Patrick